Nous bénéficierons de locaux rénovés ainsi que d’une proximité avec nos voisins et partenaires riches en ressources et en compétences complétementaires au CLAAP.

Historiquement, l’Hôtel des Postes, plus communément appelé « L’Ancienne Poste », est la première réalisation de la commune locloise après la Révolution neuchâteloise de 1848 et accueille, lors de sa création, le service des diligences postales mais aussi le Cercle de l’Union républicaine. En 1868, dès l’ouverture de la première école d’horlogerie de la Ville, les espaces disponibles sont dédiés à la formation et la culture. A partir de 1974, ils sont le berceau de multiples projets culturels, tels que locaux de musique, ateliers d’artistes, studio d’enregistrement, école de théâtre et de cirque, salle de concert.

En raison de la nature marécageuse du sol sur lequel est construit l’Hôtel des Postes, le bâtiment était menacé de démolition, mais, témoin majeur du développement de l’urbanisme horloger, il a été sauvegardé par les autorités locloises. Désormais, l’Ancienne Poste a été assainie, dans ses fondations et extérieurement, grâce à un crédit du Conseil général de la Ville du Locle, ainsi qu’au soutien financier des collectivités publiques.

Aujourd’hui, ce bâtiment de qualité urbanistique et architecturale reconnue est une pièce maîtresse du plan d’urbanisation de la Mère commune des Montagnes neuchâteloises, inscrite au patrimoine de l’UNESCO. Pour sa réhabilitation intérieure et sa gestion, le mandat a été confié à la fondation de L’Ancienne Poste, dirigée par un conseil de 7 membres et présidé par Monsieur Francis Matthey, ancien conseiller d’Etat. La fondation de l’Ancienne Poste a été créée le 6 novembre 2009 et a pour but de faire fructifier le potentiel créatif qui existe à l’Ancienne Poste depuis 150 ans.

En effet, si à sa base, le projet de l’Hôtel des Postes avait pour ambition de réaliser un édifice symbolisant les valeurs républicaines et l’idéal de progrès qu’incarnent les Loclois, aujourd’hui il s’agit de « préserver et valoriser le bâtiment Marie-Anne-Calame 5 («Ancienne Poste») sis au Locle, y créer un pôle régional de la culture et promouvoir ainsi les activités culturelles en Ville du Locle; accorder des aides à toutes initiatives qu’elle jugera pertinentes et conformes aux buts de la Fondation ».

Le CLAAP se réjouit ainsi de proposer des synergies entre les différents acteurs du lieu.

Source

Jérôme Heim, plaquette de financement éditée par l’Ancienne Poste

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL
concernant l’octroi d’une subvention unique de Fr. 400’000.- à la Fondation de l’Ancienne Poste (Du 9 avril 2014)

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL
concernant une demande de crédit complémentaire de Fr. 720’000.- pour l’assainissement de l’Ancienne Poste (Du 12 juin 2013)